« Mayotte est française et le restera à jamais. » Ce panneau, situé au niveau de l’embarcadère de la barge à Mamoudzou, ou encore la volonté d’interdire tout drapeau comorien sur le sol mahorais, sont des exemples significatifs de l’attachement des Mahorais à la nationalité française. La majorité, sinon la quasi-totalité, de la population française de l’île aux parfums, souhaite rester au sein de la République française.

Télécharger le document


En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts.