Partenariat militaire opérationnel, guerre au milieu des populations, indigénisation des troupes, coopération civilo-militaire… L’interculturalité est au cœur de notre engagement et se révèle être un facteur de supériorité opérationnelle. Le 27 novembre s’est tenu à Ecole Militaire le colloque sur l’interculturalité organisé par l’Etat-major spécialisé pour l’outre-mer et l’étranger, maison mère des Troupes de marine pour qui cette notion est une réalité historique. Ce colloque a associé des diplomates, des universitaires et des militaires. Le général de corps d’armée Destremau, directeur de l’IHEDN et de l’EMS, le colonel Pieau, chef de corps du RICM, et le général de corps d’armée le Pelletier de Woillemont, adjoint au SGDSN, ont ainsi pu livrer leur réflexion et leur témoignage. A cette occasion, le Prix de l’interculturalité – créé par l’EMSOME en 2014 pour récompenser les mémoires outre-mer rédigés lors du premier séjour – a été remis au CNE Charles du 2e RIMa pour son étude comparative du récit de deux chefs déployés en forêt équatoriale en Indochine et en Guyane, alors qu’il était affecté au 9e RIMa en 2017, et au CRP Christophe actuellement aux FFCI.

 

  KLM0341

 KLM0215

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts.